Les illusions de la nature humaine dans la philosophie de Nietzsche - ENS - École normale supérieure Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Estudos Nietzsche Année : 2023

The Illusions of Human Nature in Nietzsche’s Philosophy

Les illusions de la nature humaine dans la philosophie de Nietzsche

David Simonin

Résumé

In his extensive reflection on human nature and in his repeated efforts to understand it better, Nietzsche set out to unmask various idealistic projections. While using humanism against Christianity, he relentlessly pursued the residues of illusory conceptions of human nature that persisted even in humanism and, beyond it, in the human sciences themselves, which flourished in Nietzsche’s time. He thus put his erudition as a philologist at the service of his philosophical questioning about the future of human nature. Alternately humanist and anti-humanist, he borrowed from all the disciplines that could nourish his thought and, while avoiding the phantasmatic representations of man conveyed by Christianity (imago dei) as well as by humanism (das Humane), he sought to identify as precisely as possible what man (der Mensch) is, in order to open up, under the name of “Übermensch”, the way to a humanity still to come.
Dans sa réflexion approfondie sur la nature humaine et dans son effort répété pour mieux la comprendre, Nietzsche s’est attaché à démasquer différentes projections idéalistes. Tout en utilisant l’humanisme contre le christianisme, il poursuivit inlassablement les résidus de conceptions illusoires portant sur la nature humaine qui se maintiennent jusque dans l’humanisme et, par-delà celui-ci, jusque dans les sciences de l’homme elles-mêmes, dont l’époque de Nietzsche vit l’avènement. Il mit ainsi son érudition de philologue au service de son questionnement philosophique sur le devenir de la nature humaine. Tour à tour humaniste et antihumaniste, il emprunta à toutes les disciplines qui pouvaient nourrir sa pensée et, tout en évitant les représentations fantasmatiques de l’homme, véhiculées par le christianisme (imago dei) aussi bien que par l’humanisme (das Humane), il chercha à identifier aussi précisément que possible ce qu’est l’homme (der Mensch), afin d’ouvrir sous le nom de « surhomme » la voie d’une humanité encore à venir.

Domaines

Philosophie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04032240 , version 1 (16-03-2023)

Identifiants

Citer

David Simonin. Les illusions de la nature humaine dans la philosophie de Nietzsche : De l’humanisme aux sciences de l’homme. Estudos Nietzsche, 2023, 13 (2), pp.62-92. ⟨10.47456/en.v13i2.39551⟩. ⟨hal-04032240⟩
34 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More